Inutile de diffuser des informations me concernant, personne ne s'y intéresse.
Quand vous faites autant d'heures, au détriment de votre carrière, sans la moindre reconnaissance, ni de vos pairs, ni de votre hiérarchie, vous vous posez la question de l'utilité de travailler tant. Dans le monde universitaire dans lequel je vis au quotidien, il est préférable d'être égoiste, amoral, opportuniste et profiteur.
Ne vous remettez surtout jamais en cause.
Vous ne recevrez jamais ni d'aide, ni de réconfort, ni de soutien.
Le seul et unique moyen de gravir les échelons rapidement, c'est de :